Qui sommes-nous ?

Loi Eckert - Contrats en déshérence

En 1985, nous avons commencé à travailler dans le domaine de la prévention des risques et en particulier dans le domaine bancaire. Déjà à cette époque, l’informatique permettait un certain nombre de recoupements,  et d’avoir une vision globale des engagements, pour anticiper certains risques et réduire le nombre des contentieux.

En 1999, Internet commençait à engendrer de nouveaux litiges, et nous avons commencé à développer de nouvelles techniques d’investigation. Dans les affaires d’escroqueries en ligne, d’usurpation d’identité ou de diffamation, les enquêtes sur le terrain ne pouvaient pas toujours permettre de trouver des pistes et des indices.

Il était donc nécessaire de bien connaître la nature et l’environnement de ces litiges, et de mettre au point des techniques d’identification et de localisation adaptées.

Avec le rapport de Monsieur Christian ECKERT, et la loi Eckert, promulguée le 13 juin 2014, incitaient certains organismes à s’acquitter avec diligence de leurs obligations d’information et de recherche.

Les bénéficiaires de ces contrats sont parfois très difficiles à retrouver, et les informations communiquées aux enquêteurs privés sont souvent limitées. Nous avons donc axé certains services à destination des professionnels :

  • aux enquêteurs privés pour leur fournir des outils informatiques d’investigation numérique
  • aux institutionnels afin de les assister dans la gestion de leurs dossiers de recherche.
Loi Eckert - Contrats en déshérence
Loi Eckert – Contrats en déshérence